Speed

DESCRIPTION
Catégorie : stimulant (augmente le niveau d’énergie, accélère le rythme cardiaque, la respiration, supprime l’appétit)
Présentation : comprimé, capsule, poudre, cristaux
Mode de consommation : ingéré, prisé (sniffé), fumé, injecté
Début de l’effet : de 20 à 60 minutes
Durée : 4 à 12 heures, voire plus
Unité de mesure : fraction de comprimés, comprimés ou capsules d’environ 5 à 20 mg

EFFETS RECHERCHÉS
  • Hausse de l’énergie, suppression de la fatigue et de la faim. 
  • Euphorie, confiance en soi, désir de communiquer, désinhibition (gêne et contrôle moins présent) pouvant amplifier les pulsions sexuelles. 
EFFETS DÉPLAISANTS ET RISQUES
  • Tics, tensions de la mâchoire, grincement des dents et tension musculaire. 
  • Maux de tête, étourdissements, nausées et vomissements. 
  • Augmentation de la température du corps, transpiration excessive, déshydratation, palpitations. 
  • Troubles érectiles, difficulté de lubrification et de l’atteinte de l’orgasme. 
  • Hallucinations, paranoïa, agressivité, confusion, convulsions, troubles cardio-respiratoires. 
  • Dans les jours qui suivent la consommation : anxiété, humeur variable, tristesse, baisse de motivation, insomnie. 
ATTENTION!
  • Les speeds présentent un fort potentiel de dépendance psychologique. Ce risque est encore plus élevé pour les méthamphétamines dont le crystal meth, qui sont davantage toxiques. Leurs effets sont plus longs et les effets secondaires plus importants. 
  • Une consommation régulière peut entraîner une tolérance (besoin d’en prendre plus pour obtenir le même effet). 
  • Déconseillé particulièrement aux personnes souffrant d’épilepsie, de problèmes cardiaques, de diabète, de maladie du foie, ayant une santé mentale fragile ou des troubles du sommeil. 
  • Déconseillé aux personnes prenant certains médicaments comme les antidépresseurs, les psychostimulants (Ritalin, Concerta, Vyvanse) ou la médication contre le VIH. 
  • Un usage répété ou chronique peut entraîner des dommages au cerveau, au foie, au coeur, aux dents et à la peau. 
POUR RÉDUIRE LES RISQUES...
  • Commence par de petites quantités et attends de sentir les effets avant de consommer à nouveau. 
  • Porte des vêtements légers et évite de couvrir ta tête. 
  • Évite les mélanges : les effets peuvent être multipliés par la prise d’autres stimulants (ecstasy, cocaïne). Les speeds peuvent aussi masquer les effets des dépresseurs (alcool, GHB), ce qui diminue la perception des effets attendus et secondaires.
  • Prends note que la qualité peut varier d’un comprimé à un autre. Les effets et le niveau de toxicité peuvent donc varier également. Certaines trousses d’analyse sont disponibles sur internet, mais garde en tête qu’il y a des limites à ces tests.