Ecstasy

 

DESCRIPTION


Catégorie : stimulant mixte (modifie les perceptions et accélère le rythme du coeur et la respiration, suppression de l’appétit)
Présentation : comprimé, capsule, poudre, cristaux
Mode de consommation : ingéré, sniffé
Début de l’effet : 30 à 90 minutes
Durée : 2 à 6 heures
Unité de mesure : comprimé, capsule ou parachute (environ 100 mg)


EFFETS RECHERCHÉS

  • Détente, bien-être avec soi-même et les autres, confiance en soi, spontanéité, sensation de légèreté.
  • Euphorie, amplification des sens (toucher, vision, audition), hausse de l’énergie. 
  • Empathie, désir de communiquer, extraversion, sensualité.

EFFETS DÉPLAISANTS ET RISQUES

  • Tension de la mâchoire et des muscles, grincement des dents, spasmes musculaires. 
  • Déshydratation et tension de la vessie, difficulté à uriner. 
  • Nausées, vomissements, difficulté à manger. 
  • Bouffées de chaleur, augmentation de la température du corps, sudation importante. 
  • Angoisse, sentiment de panique, paranoïa, confusion. 
  • Dans les jours qui suivent la consommation : insomnie, humeur variable, tristesse, baisse de la motivation.

ATTENTION!

  • Une consommation régulière peut entraîner une tolérance (besoin d’en prendre plus pour obtenir le même effet). 
  • Risque accru de problèmes cardiovasculaires lors d’un mélange avec le Viagra ou le Cialis. 
  • La dépendance psychologique est un risque présent lors d’une consommation répétée. 
  • Déconseillé particulièrement aux personnes souffrant d’asthme, d’épilepsie, de problèmes cardiaques, de diabète, de maladie du foie, ayant une santé mentale précaire ou des troubles du sommeil. 
  • Les risques sont plus importants pour les personnes prenant des antidépresseurs, des psychostimulants (Ritalin) ou des antirétroviraux (VIH).

POUR RÉDUIRE LES RISQUES...

  • Commence par une petite quantité. Le dosage et les produits de coupes ne sont pas toujours connus et peuvent être toxiques, plus forts ou peuvent ne pas te convenir. 
  • Porte des vêtements légers et évite de couvrir ta tête. 
  • Évite les mélanges avec d’autres stimulants (cocaïne, psychostimulants, speeds) : les effets sur le coeur peuvent être amplifiés, voire multipliés. L’ecstasy peut aussi masquer les effets des dépresseurs (alcool, GHB). 
  • N’oublie pas de prendre des pauses régulièrement. Prends le temps de t’hydrater fréquemment, sans caler ton verre. 
  • Planifie ta soirée et ton lendemain : assure-toi de pouvoir te reposer et rappelle-toi qu’il est normal d’avoir des émotions négatives suite à ce type de consommation. 
  • Des trousses d’analyse sont disponibles sur internet, mais garde en tête qu’il y a des limites à ces tests.